Leslie Feist

Créé par le 29 juil 2007 | Dans : MyMusik

Après un week-end éprouvant (un de plus !), rien de tel qu’une séance de Feist.

Feist – 1234

remiderfeist.jpg

Bonne écoute ! 

La maison de mes pères (trilogie) de Jørn Riel (Gaïa Editions)

Créé par le 28 juil 2007 | Dans : Coups de coeur

Histoire de prendre le frais en cette saison, même si je dois admettre que la Bretagne Sud n’a pas encore dépassé les 20°C, je vous propose de lire cette trilogie qui se passe dans le grand nord :

                                   maisonpere3.jpg                   maisonpere2.jpg                    maisonpere1.jpg

On découvre, émerveillé, l’enfance, l’adolescence, puis les premiers émois amoureux d’Agojaraq, métis eskimo entouré de ses pères « possibles » et de sa vieille nourrice Aviaja.

Jørn Riel est surnommé « Le Papou du Grand Nord ». Sa spécialité : le racontar. Qu’est-ce qu’un racontar ? « Un racontar, c’est une histoire vraie qui pourrait passer pour un mensonge. A moins que ce ne soit l’inverse. » Le résultat : un récit désopilant, touchant, qui se lit vite et avec le sourire.

Ici, à travers divers racontars, on découvre l’environnement unique dans lequel Agojaraq a grandi. Ses « pères », ses « oncles » et sa mère adoptive nous fournissent de nombreux moments de bonheur, de tendresse, d’hilarité.

Outre l’aspect anecdotique (et par moment franchement hilarant) de l’histoire, il se dégage de ces belles lignes de Riel un humanisme et une émotion particuliers.

Coups de coeur du comité de lecture de Gestel

Créé par le 27 juil 2007 | Dans : Coups de coeur

Suite à la dernière rencontre du comité de lecture, les coups de coeur sont disponibles à la médiathèque ou sur réservation :

livre.jpg 

Coups de coeur été 2007

Horaires d’ouverture d’été  de la médiathèque :

les mercredis et samedis de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

les vendredis de de 16h à 18h30

Blessés de Percival Everett (Actes Sud)

Créé par le 26 juil 2007 | Dans : Coups de coeur

blesss.jpg Voilà bien des années que John Hunt, qui a maintenant atteint la quarantaine, a choisi de se détourner de la société des hommes en allant vivre dans un ranch où, aux côtés d’un oncle vieillissant, il élève des chevaux. Mais le fragile éden, édifié en intime symbiose avec les rythmes naturels du monde animal par ces deux hommes noirs dans le grand Ouest américain, vient à se fissurer : un jeune homosexuel est retrouvé dans le désert battu à mort, un fermier indien découvre deux de ses bêtes sauvagement assassinées, et l’inscription Nègre rouge en lettres de sang dans la neige… C’est dans ce contexte menaçant que John s’interroge sur ses choix de vie depuis la mort tragique de sa femme, sur la nature de ses sentiments envers les uns et les autres, sur les silences coupables qui couvrent, dans la région, les agissements d’un inquiétant groupe néonazi, sur la fin imminente de l’oncle Gus, frappé par la maladie, sur l’amour, enfin, qu’une jeune femme vient réveiller en lui…
Privilégiant une écriture de l’action qui exalte les puissances du non-dit, l’écrivain confère à ses personnages une attachante justesse et, fidèle au chemin d’écriture qu’il s’emploie à frayer au fil de son œuvre, propose, à travers une subtile dénonciation de toutes les haines – raciale, sexuelle – qui meurtrissent l’Amérique contemporaine, une variation chargée d’enseignements sur l’humaine condition, dans toute sa bouleversante vulnérabilité. (Quatrième de couverture)
Des moments forts en perspective avec des personnages hauts en couleur, le tout dans un Wyoming sublime et violent. A lire de toute urgence !

1...89101112

Maigrir toujours et toujour... |
sarahd2 |
Neuf mois et plus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hey iris_
| j'arrête demain
| Lubna :Oui a la différence ...