Histoire de prendre le frais en cette saison, même si je dois admettre que la Bretagne Sud n’a pas encore dépassé les 20°C, je vous propose de lire cette trilogie qui se passe dans le grand nord :

                                   maisonpere3.jpg                   maisonpere2.jpg                    maisonpere1.jpg

On découvre, émerveillé, l’enfance, l’adolescence, puis les premiers émois amoureux d’Agojaraq, métis eskimo entouré de ses pères « possibles » et de sa vieille nourrice Aviaja.

Jørn Riel est surnommé « Le Papou du Grand Nord ». Sa spécialité : le racontar. Qu’est-ce qu’un racontar ? « Un racontar, c’est une histoire vraie qui pourrait passer pour un mensonge. A moins que ce ne soit l’inverse. » Le résultat : un récit désopilant, touchant, qui se lit vite et avec le sourire.

Ici, à travers divers racontars, on découvre l’environnement unique dans lequel Agojaraq a grandi. Ses « pères », ses « oncles » et sa mère adoptive nous fournissent de nombreux moments de bonheur, de tendresse, d’hilarité.

Outre l’aspect anecdotique (et par moment franchement hilarant) de l’histoire, il se dégage de ces belles lignes de Riel un humanisme et une émotion particuliers.